Avocat accident de la route Aix-en-Provence

Inscrite au Barreau d'Aix-en-Provence, Maître Mireille RODET, avocat en droit civil, aide les victimes d'accident de la route à obtenir une indemnisation juste, eu égard au préjudice corporel subi.

Chaque année, la Sécurité Routière dénombre plus de 50 000 accidents corporels sur les routes de France, faisant plus de 70 000 blessés et 3 000 tués.

Involontairement provoqué sur une voie ouverte à la circulation publique, l'accident de la circulation implique un véhicule en mouvement et fait au moins une victime, tuée, hospitalisée ou légèrement blessée. La victime peut être un automobiliste, un motocycliste, un cycliste ou un piéton.

La réparation du préjudice corporel

Pour pouvoir obtenir la réparation de leur préjudice corporel, les victimes d'accident de la route (ou leurs proches, en cas de décès) doivent se référer à la loi du 5 juillet 1985, dite «loi Badinter». L'article 3 précise ainsi que les piétons, les cyclistes et les passagers de véhicules terrestres à moteur, victimes d'accident de la route, doivent être totalement indemnisés des dommages qui résultent de l'atteinte à leur personne, hormis s'ils ont commis une faute inexcusable ou s'ils sont seuls fautifs de l'accident.

Les conducteurs, quant à eux, doivent s'informer auprès de leur assurance. Leur éventuelle responsabilité est prise en compte dans la décision d'accorder, ou non, une indemnisation. L'article 4 de la loi Badinter indique que la faute commise par le conducteur du véhicule terrestre à moteur donne lieu à la limitation, voire à l'exclusion, de l'indemnisation des dommages qu'il a subis.

À titre d'exemple, le conducteur qui serait entièrement responsable de l'accident corporel et dont le véhicule serait assuré au tiers ne touchera aucune indemnisation, contrairement au conducteur dont le véhicule est couvert par une assurance tous risques ou qui ne serait pas responsable.

L'offre d'indemnisation de l'assurance

Un accident de la circulation doit être rapidement déclaré aux assureurs des voitures impliquées. Les assurances présentent ensuite une offre d'indemnisation aux victimes, dans un délai de huit mois au maximum.

Si une personne est décédée, sur le coup ou dans les trente jours suivant l'accident de la route, en raison de celui-ci, l'assurance devra proposer des dommages et intérêts au conjoint de la victime, voire à ses héritiers.

Lorsque la victime de l'accident de la route ou sa famille, en cas de décès, considère que l'offre d'indemnisation proposée n'est pas honorable, eu égard au préjudice subi, elle doit saisir le Tribunal de grande instance.

En tant qu'avocat en droit des victimes à Aix-en-Provence, Maître Mireille RODET fait valoir les droits des victimes d'accidents de la route pour l'obtention d'une indemnisation juste, eu égard au préjudice corporel subi. Votre avocat d'Aix-en-Provence reçoit les victimes des accidents de la circulation, voire leurs proches, au sein de son cabinet d'Aix-en-Provence et les représente devant les juridictions compétentes.

Contact

Actualités
  • Actualité du cabinet d'avocat Rodet

    Retrouvez bientôt les actualités juridiques du cabinet d'avocat Rodet & Associés. Nous vous souhaitons une bonne visite de notre site. N'hésitez pas à nous ...

Voir toutes les actualités
c